les-boutisseuses-uzetiennes-a-l-ouvrage_866025_510x255

Une technique ancestrale

Les boutiseuses uzétiennes de la Capitelle, en partenariat avec France-Boutis, occupaient la salle des commissions de la Mairie d’Uzès aux Journées européennes des Métiers d’art, du 4 au 6 avril : l’association a accueilli plus de 750 visiteurs, curieux de connaître cet art et sa technique et d'apprécier les ouvrages exposés.
Les points les plus forts de ces journées consistaient en une démonstration de pinceautage le samedi matin et d'une causerie sur les tissus et boutis suivie d'un débat dans l'après-midi.
Ces deux activités étaient animées par Elisabeth Férriol, 9e Reine d'Arles, spécialiste des anciens et nouveaux textiles et de « l'impression » de ceux-ci. Le pinceautage, technique toujours présente, consiste à imprimer les tissus au moyen de tampons utilisés jadis, puis de peindre les motifs à l'aide de pinceaux fins.
Cette démonstration a suscité un vif intérêt auprès des visiteurs émerveillés par les couleurs et la finesse du travail.
En plus des ouvrages de l'association, la fédération France-Boutis avait prêté un ouvrage datant de 1750, ainsi que des copies de boutis anciens du 18e siècle et des boutis ''identiques'' mais travaillés avec des sensibilités propres à chaque boutisseuse.

imagesCA6VNPWZ