Un joli poème pour attendre Noël qui nous a été offert par Monique 

téléchargement (1)                                         Une petite maison en hiver

Une petite maison confondant  la neige et le coton

Sous son chapeau blanc, ouvre ses yeux tout grands

 Mais quel est ce phénomène se dit-elle !

Qui a eu cette étrange idée !

De permettre au coton de voler !

De se poser sur ma tête !

De se coller sur les verres de mes lunettes !

Et, par quelle magie, tout devient -il si petit?

Je ne reconnais plus rien, les oliviers et les  arbustes ont diminué de moitié.

Tout disparaît, tout se cache sous une épaisse cape blanche.

Je ne savais même pas

Que le coton était si froid;

Mais que c'est beau ! Tu as vu !Tous ces petits flocons qui virevoltent et tombent en silence

On dirait même qu'ils dansent

Sous le ciel, ni blanc, ni gris, plutôt blanc-gris !

Je crois même qu'il était noir-bleu ou bleu-gris.

Lorqu'ils dansaient cette nuit.

Et, ces drôles de bonhommes tout ronds au nez rouge et aux yeux de charbon

Qui poussent, ici et là, comme des champignons.

Regardant les enfants, qui font en chahutant,d'amusantes batailles de boules blanches, là !

Juste devant moi !

Je suis jalouse, pourquoi, moi,

Je ne peux pas m 'amuser comme ça.

Si vous saviez comme j 'aimerais avoir des jambes, me faire pousser des pieds.

Si vous saviez comme j 'aimerais, pouvoir me  déplacer, moi aussi  pour jouer.

Au lieu de rester planter là

Momifiée de froid, sans même pouvoir faire un pas.

Soudain, c 'est magnifique, comme pour me consoler de ce  chagrin

Tout brille, tout scintille, tout s'illumine, c 'est la fête !

Des lumières s 'éclairent tout autour de ma tête

Mon jardin, mes portes, se décorent, de guirlandes multicolores.

Joueur, le sapin devant ma fenêtre , me fait des clins d 'oeil de toutes les couleurs.

Je sais pourquoi il y a tant de joie,on me l 'a dit, demain, c 'est.......

"Noël"

Tout à coup, je suis heureuse, je n 'ai plus envie de bouger, dans mon coeur

C'est que du bonheur.

Car cette nuit,  mes petits lorsque  vous serez endormis

Moi seule verrai

Le père Noël déposer ses jouets.

                                                                                                                          Monique Garcin

images (1)