30 juillet 2018

Petites feuilles vanne

 Patron imprimé sur tissu

 Petites feuilles vanne

petites feuilles vannes

 Crée par   Mme  Betty Terronnes pour France Boutis

 

Dimension de l' ouvrage : 140 * 75 cm

 Avec les explications, prét à piquer  et,  à boutir

 

patron__sur_tissu__45_

images (6)                    images (1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par FRANCE BOUTIS à 00:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 juillet 2018

fil blanc N° 43

capture1

Il est chez vous, mais  je me devais de le placer   aussi sur le blog

Notre fil blanc du salon 2018

Posté par FRANCE BOUTIS à 15:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 juillet 2018

Exposition boutis

A   UZES 

 Voila pendant l 'été une belle démonstration de notre beau Boutis

img009

 

BONNE DECOUVERTE   pour ces 3 BELLES   JOURNEES

 

 

Posté par FRANCE BOUTIS à 10:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juillet 2018

Histoire de ;4

La rééducation par le boutis

Le Boutis dont, HUGUETTE J , nous raconte l 'histoire est, petit , modeste prêt à passer inaperçu

Mais le message qu'il transmet, dépasse de beaucoup sa taille..

 

 

  • Ce matin là, impossible de sortir de mon lit ! Le côté gauche de ma personne ne suivait plus ! C’était un A.V.C, un accident vascu-laire cérébral. Mon bras gau-che pendait lamentablement et je me voyais contrainte d’utiliser un fauteuil roulant.

  • Le premier soir de mon hospitalisation, j’ai décidé que le boutis allait m’aider à atteindre plus ra-pidement mon objectif : retrouver l’usage du bras et de la main gauche.

  • Pendant plusieurs jours, je tirais sur le bras gauche avec le droit pour remonter la main sur le lit, cette dernière paraissant vouloir vivre sa vie toute seule.

  • Ma belle-fille, Sabrina, m’a donc dessiné un petit boutis, un petit cœur. L’inconvénient tout de suite à été la taille du cercle à broder : 20 cm de diamètre, c’était difficile de le bloquer  entre la main gauche, le bras et le ventre.

  • Mais j’ai persisté plusieurs jours, mon entourage se dévouant pour le ramasser de nombreuses fois.
  • J’ai fini par attacher l’ouvrage avec un bout de coton à la table et je n’avais plus qu’à tirer le fil pour récupérer le tout.
  • Même les ciseaux étaient attachés.
  • De temps en temps, je piquais mon doigt et j’étais heureuse de ressentir cette piqûre prouvant que ceux-ci étaient toujours vivants ! Et moi aussi  
  • Les premiers petits points n’étaient pas très réguliers mais j’en étais très fière.

Tout le monde venait voir mon ouvrage ! J’ai fini ce petit cœur

 

Coeur de histoire de 2012

Puis j’ai commencé un autre ouvrage : un porte-aiguille orné d’une très jolie rose.

Je l’ai commencé à hôpital et terminé à la maison de repos.

 

PORTE AIGUILLE 2012 fblanc

 

Le deuxième cœur est devenu un vrai « chef-d’œuvre », décoré de petites perles.

Ces ouvrages me sont très précieux car ils sont, pour moi, signe de renouveau de la main, du bras, du boutis et de la vie ! »

 

                                                                       Huguette Jézouin

 

Le fil blanc n°17 - Janvier 2012

 

téléchargement (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par FRANCE BOUTIS à 00:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]