2

Nous venons de vivre une période très difficile et nous espérons que vous et vos proches l’avez traversée de la meilleure façon possible.

Tout cela est derrière nous maintenant.

Nous aussi nous avons dû nous adapter et nous avons été contraintes, à grands regrets,  de supprimer votre journal d’Avril.
Aussi pour nous excuser, nous vous offrons quatre pages supplémentaires de dessins dans votre numéro de Juillet.-- 
Le bureau de France Boutis
images (13)