15 février 2019

Histoire de : Lin

Histoire de... lin

lin

Le fleuron des armoires de nos grand-mères étaient ces draps de lin merveilleusement brodées et fleurant bon la lavande, ces torchons réservés exclusivement à l’argenterie et les verres en cristal.

Tombé en désuétude dans notre quotidien, il y revient en force, non seulement dans le domaine du linge mais dans notre garde-robe : chemises, robes, costumes…

Le lin textile, de son nom scientifique  "Linus usitatissimum L.," est une plante annuelle des régions
tempérées. Sa fleur est bleue et la floraison est éphémère.
Le lin donne des fibres longues de plusieurs dizaines de centimètres légères, rigides et résistantes.
Celles du coton et du chanvre sont courtes, celles de la laine moyennes.


Le lin cultivé, originaire du Moyen Orient, apparaît comme la plus ancienne fibre connue et tissée.

Il y a plus de 7 000 ans, les communautés néolithiques le cultivaient et, en France, des
fragments de toile et d’outils liés à cette activité sont connues et datent de plusieurs millénaires.
En Egypte, son utilisation se développe pour confectionner vêtements, tissus, voiles, cordages, filets.

Les graines étaient consommées pour leur valeur nutritive.

Les phéniciens, grands navigateurs, furent les premiers exportateurs de lin et l’introduisirent dans de nombreux pays.
En France, Charlemagne développe cet artisanat et son utilisation s’y  généralise à partir du XIe siècle.

Son apogée a lieu au XVIIe siècle avec la fabrication des toiles de Cambrai, des dentelles, des vêtements, du linge...

L’édit de Nantes provoque le départ des liniculteurs huguenots et de leur savoir-faire vers l’Irlande, la Suisse, les Pays-Bas.
Puis l’importation du coton réduit l’usage du lin.
Le déclin s’accentue, les surfaces cultivées n’étant pas assez importantes pour l’industrie.
Après la seconde guerre mondiale, des liniculteurs belges relancent cette culture en France.

Actuellement, les surfaces cultivées en Picardie, Normandie, Bretagne et Pas-de-Calais couvrent 67 688 ha et produisent 100 000 tonnes de fibres longues de lin mettant la France au premier rang des producteurs dans le monde.

lin1

La qualité des fibres en est la meilleure.

 La culture du lin est extrêmement délicate et requiert une attention de chaque instant afin d’obtenir de longues fibres.
Nous pourrions parler « d’élevage » tant ce savoir-faire semble délicat et long à acquérir.
Le lin est semé au début du printemps et sa culture dure environ 100 jours.

La plante atteint alors une hauteur de 1 m environ.
La floraison est courte et échelonnée : une fleur vit à peine quelques heures.
En juillet, le lin est arraché car les fibres commencent dès la base de la tige au niveau du sol.
Elles sont ensuite déposées au sol en andains (nappe de lin d’une largeur de 1 m).

lin3

Rouissage Teillage Tissage
En août, c’est le rouissage, phase naturelle car la pluie et le soleil favorisent l’action de micro-organismes
du sol.

Les substances qui soudent les fibres à la partie ligneuse de la tige sont éliminées.
Le teillage, processus mécanique, est l’action de séparer les fibres du reste de la tige. 

Les fibres obtenues se classent en deux catégories : fibre longue (le long brin ou Lin Teillé) et fibre courte (les étoupes).

lin4

Puis se sont les opérations de peignage et la filature, la transformation des fibres en fil, le filage... et pour finir le tissage.
Les plus beaux tissus de lin sont produits en Europe et se déclinent en sergé, chevron, prince de-galles, double tissage, velours,
gaze, satin..

lin 5

La maille fait actuellement sa révolution afin de réaliser des mailles de lin sensuelles et caressantes, souples
et élastiques.
En cette époque de développement durable et de protection de la biodiversité, il est agréable de préciser que la transformation de la plante en fibres respecte l’environnement : contrairement aux fibres artificielles, elle n’a besoin ni d’énergie ni de solvant pour la transformation en fibres.

Tout ce qui n’est pas fibres est valorisé directement ou entre dans la confection de matériaux composites utilisés dans des domaines aussi divers que l’éco-construction,l 'isolation,  l’industrie de l’automobile, les équipements de sport, la chirurgie et la santé, le nautisme

Sources :
● http://www.festivaldulin.org
● CELC MASTERS OF LINEN
15 rue du Louvre - BAT3A 4e étage
75001 PARIS
● Crédit photographique :
Wikipédia Commons, photo by Bouba.

Fil blanc  n°23  Juillet 2013

Posté par FRANCE BOUTIS à 00:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 février 2019

A vos agendas -- Pierrefeu du Var

France Boutis sera :

Aux 14èmes rencontres autour du Boutis 

A Pierrefeu du Var

Du Boutis rien que du Boutis 

 

affiche Boutis 2019

Invitées : Mme Heather Harteneck (Amerique) 

 et  Hiromi  Nakayama ( Japon)

********* 

Cette année 26 exposants (groupes ou individuels)

3 Mercières

***********

Et sur le stand de France Boutis de nouveaux patrons 

****

Posté par FRANCE BOUTIS à 00:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 février 2019

Expo à Rouen

 Exposition de Rouen en Normandie

29 au 31 Mars 2019 

Nous exposons tous les trois ans à la Halle aux toiles, lieu important de la ville les ouvrages patchwork, broderie et arts textiles réalisés par les 40 membres de l'association.

Depuis mon arrivée nous avons fait un stage en interne de boutis dans mon club mais aussi dans un club voisin. 

Personnellement  j'exposerai quelques ouvrages en marge de l'exposition de

Mme  Kumiko  Nakayama qui sera notre invitée d'honneur pour les 3 jours.

1

A bietôt de vous rencontrer

 

Posté par FRANCE BOUTIS à 00:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2019

Information :souscription

Trésors  patrimoine étoffes à Marseille

Chères amies et chers amis, en septembre prochain, notre association « Trésors patrimoine, étoffes à Marseille » sort son prochain ouvrage : « Indiennes et piqués de Provence, Etude Florale sur fond blanc, du XVIIe au XIXe siècle,».

Une souscription préférentielle est ouverte, (ce n’est pas un secret, la facture de l’imprimeur doit être réglée) et se termine en juin.

Nous faisons appel à vous tous : collectionneurs, passionnés de costumes, amis, sympathisants et personnes qui œuvrent pour la maintenance de nos traditions et surtout celles et ceux qui souhaitent que ce patrimoine textile perdure, tout en étant mieux connu, perçu et compris.

Nous espérons que les présidents d’associations motivent leurs adhérents et réunissent leurs souscriptions comme les fois précédentes.

Avec tous nos remerciements.

Toute l’équipe de Trésors, patrimoine, étoffes à Marseille.

souscription

 

Je vous le place en lien

copiez collez dans vos documents

souscription

MERCI 

 

Posté par FRANCE BOUTIS à 00:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2019

Nouveaux membres au bureau

20

Lors de l 'assemblée générale 

deux  nouvelles  personnes  ont postulé

Pour participer au  conseil d 'administration et à l 'organisation  de France Boutis

Par cet investissement dans le bénévolat , elles vont  aider et soutenir le bureau dans les différents postes 

 Mme Nicole BRUN

  de Caissargues   qui aidera  France G dans les envois de revues et autres courriers (lourde tâche)

Nicole Brun

J"ai commencé à faire du boutis en 2008  , j'ai adhéré à France Boutis à la fin de cette même année.
Jusqu'à aujourd'hui, je ne pouvais pas faire partie du bureau par manque de disponibilité, ce qui n'est plus le cas.
Ainsi, j'ai le plaisir de rejoindre mes amies au sein de ce groupe .
Nicole
Mme Francine PERANO
De Gardane  , proposera des dessins pour tous les niveaux , qui paraîtront dans le fil blanc.

francine 1

Pratiquant le boutis depuis quelques années,  et passionnée par cet art.
Je suis très motivée pour apporter à  l'association 
                 Mon dynamisme 
                 Ma curiosité              
                 Et faire reconnaître le boutis comme moyen personnel d exprimer sa créativité.
Francine

 Bienvenue Mesdames dans l 'association  France Boutis 

Posté par FRANCE BOUTIS à 00:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]

30 janvier 2019

Le monde du "boutis" est en deuil.

mme Gaussen

Mme Andrée Gaussen, une grande dame, vient de nous quitter.

 

Notre désarroi est immense, elle laisse derrière elle un grand nombre d'orphelines.

Toute sa vie n'aura été que boutis, elle nous a tout appris, transmis et partagé sans retenue.

Chaque fois que nous aurons un boutis entre les mains nous serons par la pensée avec vous.

Merci pour tout ce que vous avez fait.

Au revoir MADAME.

 

Pour toutes celles qui voudront accompagner Mme Gaussen, la cérémonie se déroulera

le lundi 4 février 2019 à 12 H au crématorium de Nîmes.

Pour lui rendre hommage venez accompagnées d'un boutis.

Merci.

Mme gaussen 2

Voici l’histoire d’une vie en boutis

Saint Mamert du Gard, le 12 MARS 2018

 Mon nom : Andrée GAUSSEN, j'aurai 97 ans au mois de mai prochain, je suis retraitée de l'Enseignement.

J'ai toujours été attirée par les travaux d'Art et, plus particulièrement, par les ouvrages d'aiguille.

Malgré notre grand âge, mon mari et moi même vivons toujours dans la maison familiale d'un petit village du Gard, aux environs de Nîmes.

Nous avons eu 4 enfants, 12 petits enfants, 17 arrières petits enfants à ce jour.

Comment j'ai découvert le Boutis ? Pour répondre à cette question il faut changer de siècle et remonter aux années 80 (1980!).

J'ai donc découvert le Boutis par hasard, en rangeant une vieille armoire et en me trouvant en présence d'un magnifique jupon qui avait appartenu à une aïeule de mon mari.

Il s'agissait d'une véritable œuvre d'art qui a provoqué chez moi un déclic. J'ai voulu en savoir d'avantage.... Ainsi naissent les véritables passions !!!...

Au terme de patientes recherches, j'ai pu obtenir les précisions que je souhaitais sur les origines de cet art typiquement provençal.

En ce qui concerne la technique, j'ai du mettre au point une méthode personnelle, sans doute mieux adaptée aux temps actuels.

Ensuite je n'ai eu de cesse de transmettre le savoir faire que j'avais acquis afin de faire revivre et pérenniser le Boutis qui glissait peu à peu vers l'oubli. En 1986, j'ai demandé conseil et aide à Mme NOUGAREDE, Conservateur en chef du Musée du Vieux Nîmes, pour communiquer et faire partager ma passion du Boutis. « Notre action a été très simple, nous avons inclus dans la présentation du musée, une vitrine avec des boutis très séduisants qui font partie du fonds.

Je me souviens : un caraco jaune de gaude et un jupon blanc d'une finesse extrême.

L'intérêt et les questions ont suivi …. . Cette toute petite action, dans le musée de la région nîmoise, a suffi pour faire naitre plus de 300 vocations autour de nous » (extraits de la préface du Manuel de Boutis de Mme Gaussen rédigée par Mme NOUGAREDE).

Cet engouement pour le Boutis m'a conduite en 1987/1988, à animer des ateliers d'initiation à la technique du boutis au Musée du Vieux Nîmes.

Par la suite, stages d'initiation, ateliers se sont enchainés : - partout en France, Paris, Lyon, Bordeaux, Mulhouse …. - dans le Midi, Nîmes, au Musée Souléiade de Tarascon (1994 …) , Saint Gilles, Saint Gènies de Malgoires (1994) ….... - en Espagne, à Gérone où quelques ouvrages ont été entrepris en utilisant ma méthode.

J'ai formé, ce que j'ose appeler des disciples qui ont repris le flambeau lorsque l'âge, inéluctablement, m'a empêché d'assumer la tâche que je m'étais imposée.

Je tiens ici à témoigner ma reconnaissance à une ancienne élève, Mme BORN qui m'a assistée puis suppléée en 1995, avec autant de dévouement que de compétence.

Pour laisser une trace de la petite expérience que j'avais acquise en la matière, en 1998, j'ai écrit un modeste ouvrage intitulé : Le Manuel de Boutis de Mme Gaussen, épuisé aujourd'hui.

Afin de donner suite aux nombreuses demandes qui m'ont été présentées, en 1999, j'ai fait éditer, également, un carton de modèles destinés à faciliter la mise en chantier de mes nouveaux ouvrages. Ces 102 Modèles ont été traduits en japonais.

En novembre 2000, à 79 ans, j'ai eu l'honneur de présenter nos boutis provençaux à Yokohama au Japon. 41 pièces ont été présentées, 16 boutis anciens, 25 boutis contemporains, la plupart généreusement prêtés par des amis passionnés ; j'y ai fait des démonstrations de ma technique.

Ce fut une grande satisfaction de faire découvrir le Boutis au Pays du Soleil Levant.

A compter de 1995, je n'ai plus animé d'ateliers, sauf exception, mais n'ai pas arrêté pour autant de transmettre .

La maison était toujours ouverte à qui voulait apprendre ou partager. J'ai eu beaucoup de visiteurs ! Grace à vous, tous et toutes les passionnés du Boutis , j'ai eu une vie riche, pleine de rencontres, merci à vous !

Merci à Micheline BOUTEILLER qui m'a permis de boutisser à nouveau, me donnant ainsi une sorte de bâton de vieillesse, en tous cas une raison de me lever chaque matin.

Mais revenons au Boutis, à ses reliefs et transparences! Puisse cet Art, qui me passionera jusqu'à mon dernier jour, continuer à vous émerveiller !

Et laissons à Frédéric MISTRAL le soin de conclure ce témoignage :

« … le boutis, ouvrage divin Qui ressemble à un pré, dont le givre Broda de blanc les feuilles et les pousses ; » F. MISTRAL, CALENDAL Chant III

***********

GRAND MERCI , POUR  TOUT CE QUE VOUS AVEZ FAIT POUR LE BOUTIS

AU REVOIR Mme GAUSSEN

*********

rose

 

 

Posté par FRANCE BOUTIS à 11:34 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

PATRON ; Jo et Josephine

Patron sur tissu 

 Deux patrons       Art Déco      sont présenrés ce mois de Janvier

joe - 21-5-21-5 cm

 

Dimesnion 21.5 / 21.5cm

josephine -21-5-21-5 cm (1)

Dimesnion 21.5 / 21.5cm

Patrons offerts par  Mr Fabre  Jean Jacques 

Vous trouverez   les explications, prét à piquer  et  à boutir

Pour JO

patron__sur_tissu__25_ 

 

Pour JOSEPHINE

patron__sur_tissu__25_

 

Ouvrir, photocopier, remplir et envoyer à l 'adresse indiquée 

Merci

Si vous avez  des questions ne pas hésiter 

 Douce réalisation 

 

Posté par FRANCE BOUTIS à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 janvier 2019

Assemblée générale 2019

Encore une journée d 'échanges et de discussions

IMG_20190126_100919

 Le rapport moral d'Annie Pantel la présidente  a permis de voir et d'entrevoir tout le travail fait pour donner une éclat nouveau et grandissant   à France boutis

 Les salons qui donnent beaucoup de  plaisir aux adhérentes qui ne sont pas de la région  être au plus prêt  des dames, messieurs   , apporter des belles et différentes pièces  qui pourront être vu dans beaucoup de coins de France

Le dossier PCI qui pourrait être déposé au mois de Mars pour faire reconnaître le boutis au patrimoine immateriel de la France

Le  rapport financier mené de main de maître par France G

 Les explications par Marianne sur le faire , le savoir faire pour mettre en place les revues du fil blanc sur lesdessins .sur le coût , sur le temps ..... 

Les membres  du bureau ont encore donné beaucoup de disponibilité tout au long de l 'année

IMG_20190126_100909

 Merci à tous les adhérents ( plus nombreux que l 'an dernier) qui ont participé au débat 

Le repas sorti du sac a donné un moment de détente , de franche rigolade 

Mais les ateliers proposés :    point de boulogne ou  point cocotte ont donné beaucoup d 'échanges de discussions sur ce savoir faire minutieux

IMG-8568-1080x675

 

Mais je n 'ai pas sorti mon tel pour prendre de photos des points ainsi appris   désolée  j 'espère que vous en verrez sur d 'autres blogs 

 D'autres dames  ont sorti leur boutis  et cette  agreable journée,  a encore permis de  parler boutis et encore boutis

 Vers les 16h nous avons fini par une délicieuse fougasse de Caissargues

 Merci pour cette belle journée 

 

 

 

Posté par FRANCE BOUTIS à 18:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Aiguilles en fêtes 2019

 France boutis  à Paris

Au pavillon 7.1 de la porte de Versailles

N ° L061

paris 2019

  - On vous annonce la venue, sur notre stand, de
Dominique Fave :    le 7 après-midi à partir de 13 h
pour une séance de dédicace
.
Hubert Valeri et Mme Kumiko Nakayama 
 passeront tous les jours sur notre stand.
******
 Info dans un prochain post  sur les stages  que France Boutis propose
*********

Posté par FRANCE BOUTIS à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fil blanc N° 45

Bonjour

Vers  le début  de la semaine  prochaine ............   il sera vers vous

1

 

BONNE DECOUVERTE

Posté par FRANCE BOUTIS à 01:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]