05 septembre 2019

stage octobre 2019

Résultat de recherche d'images pour "feuills d 'automne"                                 Atelier d'automne 

Samedi 5 Octobre 2019

10h 17h

salle Labadou

 30132 Caissargues

Apprendre à travailler la batiste de lin (un vrai plaisir)

Un étui à lunettes

etui lin 2  

Prix 25 € kit compris.

Vous munir d’un petit tambour de 10cm, une petite paire de ciseaux, un ou deux dés.

Repas tiré du sac.

Nous vous attendons nombreuses. A bientôt.

 **

Inscription auprès de : Nicole Brun

                                     Courriel : franceboutisnb@gmail.com

                                     Tel : 06.32.89.48.63

etui lunettes en lin

Devant ma porte les feuilles tombent

Quel décor vraiment gracieux

La douceur des couleurs d'automne

Fait vibrer mon cœur et mes yeux.

Georges Hamel (Extrait) 

images

images

Posté par FRANCE BOUTIS à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2019

France boutis sur France bleu

france bleu
Demain lundi 2/9/19
A partir de 13h30
France Boutis sera en direct
sur France Bleu pour vous parler du boutis.
Ecoutez nombreux et nombreuses.
A demain.

Posté par FRANCE BOUTIS à 19:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 août 2019

patron ; un carreau un coussin

patron imprimé

Une belle idée 

fb27-un carreau un coussin

Dimension  46cm / 46 cm

Patron offert  à France Boutis par  Monique Carré

Vous trouverez , les informations , les explications,  le prêt à piquer  , et vous de  boutir.

patron__sur_tissu__25_

C'est simple : il vous suffira d'ouvrir,de remplir et d'envoyer votre commande avec votre paiementà l 'adresse indiquée

 

 téléchargement (1)téléchargement (1)

 

Posté par FRANCE BOUTIS à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2019

Pernes les fontaines

Pernes le 8 septembre

Posté par FRANCE BOUTIS à 16:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 août 2019

Exposition de costumes MARSEILLE

Trésors et patrimoine d 'étoffes de Marseille

56691465_2871050686238747_4262396162402680832_o

Posté par FRANCE BOUTIS à 10:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 août 2019

Histoire de mon boutis N°12

images

Comment ramasser quelques marguerites
pour en faire un boutis

Lorsque nous vient l'envie de réaliser un nouveau boutis, nous avons quelques sources à notre disposition

      - parfois les dessins de notre  Fil Blanc », nos patrons,

      - les livres et revues dédiés à cet art textile.

Nous pouvons aussi créer et nous inspirer des sources classiques que sont
           -  les sculptures dans la pierre ou le bois : dessins qui ont été repris et plus ou moins modifiés au cours des siècles,
          -   les broderies, les dentelles...

Beaucoup d’éléments autour de nous peuvent être traduits en " langue boutis" : regarder et imaginer...

Or, ce dimanche, pas question de penser au boutis.

Je traverse la place devant chez moi pour me rendre à un office religieux.

L'été était bien installé et il y avait affluence...

Quelques escaliers, quelques bancs, me voilà installée derrière une Africaine, chapeautée, colorée, plantureuse à souhait...

Pour sûr, je ne verrai rien ! Si ! Au moins une chose

       : le tissu de son " boubou ", beau mais surtout flamboyant avec des vagues qui montent allant du bleu pâle au bleu flashy !

Vagues se mêlant à d'autres vagues à peine roses qui, elles, vont jusqu'à l'orange " pétard ", le tout parsemé de petites fleurs toutes simples, peut être des marguerites ?.....

Mais impossible de l'oublier,même sans photo !

Un temps et la place est retraversée, un coup d'ascenseur puis... une feuille, un crayon pendant que le tout est en mémoire et c’est la naissance d’un croquis pour un prochain boutis.

Le voici dans ce FIL BLANC et vous pouvez enjouer tout à loisir, créer, organiser différemment.

Nous serions heureuses de le présenter dans un prochain numéro tout comme vos autres créations.

Josette Bessonat

Fil blanc janvier 2014   

Marguerite josette B

Vous pouvez avoir ces marguerites dans les patrons imprimés 

( cliquez à droite)

 

margueritte        margueritte      

 

 

 

 

 

Posté par FRANCE BOUTIS à 00:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2019

Le boutis au Patrimoine

Désolée pour le retard mais je ne suis pas terrible pour la technique ( mais non pas celle du boutis!!!!!)

pci h valeri

Reportage de https://viaoccitanie.tv

Le boutis inscrit au Patrimoine culturel immatériel français

Fondée à Nîmes il y a une dizaine d’années par quatre passionnés de boutis, l’association « France Boutis » est à l’origine de l’inscription de l’art textile du boutis au Patrimoine immatériel culturel français, le 26 juin dernier. Un beau travail collectif pour cette association aujourd’hui établie à Caissargues, qui a su fédérer une trentaine d’entités associatives impliquées sur le même sujet à travers le territoire national. Une mutualisation des forces et des savoir-faire qui s’est notamment transmise via un journal publié mensuellement par l’association, intitulé Le Fil blanc.

Avec 492 membres répartis sur l’ensemble de la France - et avec quelques membres à l’étranger - ces passionnés du point et du contrepoint ont réussi à obtenir la reconnaissance que le boutis méritait au titre du savoir-faire de l’artisanat traditionnel. Présente sur de nombreux salons spécialisés aux quatre coins de France, l’association défend le boutis et sa technique  manuelle unique, inscrite depuis des siècles. Une pratique dont les racines démarrent à Marseille, au XVIIe siècle, où l’on commença à travailler des matières nobles telles que le coton, le lin ou la soie pour produire toutes sortes de pièces : des vêtements, des corps souples pour enfants, des couvertures, des gilets, des ombrelles, des nappes…

Lancé en 2015, le dossier d’inscription au Patrimoine immatériel culturel français a été porté au premier chef par la famille Pantel, très active au sein de « France Boutis », et qui, aux côtés de ses membres experts, défend le boutis face aux contrefaçons et imitations. Un savoir-faire qui sera notamment exposé lors de la cinquième édition du Salon national du Boutis, le Jeudi de l’Ascension 2020 à Caissargues, du 21 au 24 mai. L’occasion pour les passionnés de cet art textile de présenter au public une aiguille spécialement conçue pour le boutis, d’expliquer les origines des nombreux motifs et leurs symboles sur des pièces historiques, ou de revendiquer les soutiens de personnalités telles que feu-Karl Lagerfeld, Jean-Paul Gaultier ou encore Agnès B dans la reconnaissance de leur action.

Interviews : Francine Born (ancienne enseignante spécialisée dans le boutis), Annie-Claude Pantel (présidente de l’association « France Boutis »), Roger Pantel (responsable de la communication auprès de l’association « France Boutis »).

 



Posté par FRANCE BOUTIS à 21:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 juillet 2019

patron : la bourse aux secrets

 patron imprimé tissu

bourse aux secrets 30-7

Dimension  34cm / 28cm

Patron offert  à France Boutis par  Hélène Crotte 

Vous trouverez , les informations , les explications,  le prêt à piquer  , et vous de  boutir.

patron__sur_tissu__15_

Ouvrir  remplir envoyer à l 'adresse indiquée

 Bon été

Posté par FRANCE BOUTIS à 00:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2019

Rechercher dans boutisseuse où êtes vous

Bonjour

J'habite en Charentes
et j'aimerais savoir s'il existe des clubs ou ateliers pour apprendre à faire du boutis 
Merci de votre réponse et bonne journée 
Françoise D

099285361ef044ffb917d0355c20047b

 

Posté par FRANCE BOUTIS à 13:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juillet 2019

Rencontre avec via Occitanie

Reportage pris sur VIA  Occitanie  facebook

Le boutis inscrit au Patrimoine culturel immatériel français

Fondée à Nîmes il y a une dizaine d’années par quatre passionnés de boutis, l’association « France Boutis » est à l’origine de l’inscription de l’art textile du boutis au Patrimoine immatériel culturel français, le 26 juin dernier. Un beau travail collectif pour cette association aujourd’hui établie à Caissargues, qui a su fédérer une trentaine d’entités associatives impliquées sur le même sujet à travers le territoire national. Une mutualisation des forces et des savoir-faire qui s’est notamment transmise via un journal publié mensuellement par l’association, intitulé Le Fil blanc.

 

Avec 492 membres répartis sur l’ensemble de la France - et avec quelques membres à l’étranger - ces passionnés du point et du contrepoint ont réussi à obtenir la reconnaissance que le boutis méritait au titre du savoir-faire de l’artisanat traditionnel. Présente sur de nombreux salons spécialisés aux quatre coins de France, l’association défend le boutis et sa technique  manuelle unique, inscrite depuis des siècles. Une pratique dont les racines démarrent à Marseille, au XVIIe siècle, où l’on commença à travailler des matières nobles telles que le coton, le lin ou la soie pour produire toutes sortes de pièces : des vêtements, des corps souples pour enfants, des couvertures, des gilets, des ombrelles, des nappes…

 

Lancé en 2015, le dossier d’inscription au Patrimoine immatériel culturel français a été porté au premier chef par la famille Pantel, très active au sein de « France Boutis », et qui, aux côtés de ses membres experts, défend le boutis face aux contrefaçons et imitations. Un savoir-faire qui sera notamment exposé lors de la cinquième édition du Salon national du Boutis, le Jeudi de l’Ascension 2020 à Caissargues, du 21 au 24 mai. L’occasion pour les passionnés de cet art textile de présenter au public une aiguille spécialement conçue pour le boutis, d’expliquer les origines des nombreux motifs et leurs symboles sur des pièces historiques, ou de revendiquer les soutiens de personnalités telles que feu-Karl Lagerfeld, Jean-Paul Gaultier ou encore Agnès B dans la reconnaissance de leur action.

 

Interviews : Francine Born (ancienne enseignante spécialisée dans le boutis), Annie-Claude Pantel (présidente de l’association « France Boutis »), Roger Pantel (responsable de la communication auprès de l’association « France Boutis »).

Posté par FRANCE BOUTIS à 13:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]